mardi 3 janvier 2017

Quelques trucs pour nos résolutions de 2017

Bon. Nous y revoilà. Déjà, diront certains. Les Fêtes sont terminées : place aux nouvelles résolutions !

Une étude américaine (University of Scranton, Journal of Clinical Psychology) rapporte que près de la moitié des américains (45 %) prendront une résolution cette année... mais que plus de la moitié de ceux-ci l'abandonneront en cours d'année. On explique qu'environ 8 % des gens atteindront complètement leurs objectifs. Mais pourquoi est-ce si difficile de respecter nos résolutions ?

Voici donc quelques mises en garde pour vous aider à les maintenir, et à faire que votre année 2017 soit remplie de réussites !

  • On ne doit pas « s'attaquer » à plus d'un comportement à la fois (maximum de 2-3 dans l'année);
  • Il faut s'accorder du temps et (bien) choisir une « vraie » résolution;
  • Si on souhaite vraiment changer un comportement, il faut s'arrêter et penser au COMMENT FAIRE pour y arriver : quels moyens allons-nous privilégier pour atteindre nos objectifs ?
  • Nos objectifs se doivent d'être « SMART », c'est-à-dire :
    1. Spécifiques (combien de livres/kg; prendre un cours de quoi exactement, etc.)
    2. Mesurables (mangez 5 portions de légumes à tous les jours, ou faire 15 min de marche, 3 soirs/semaine, etc.)
    3. Atteignables (arrêter du jour au lendemain ou graduellement ?)
    4. Réalistes (perdre 10 lbs en une semaine ? Vraiment !?)
    5. Temps alloué / limite (pour les atteindre : d'ici le 1er juin 2017 par exemple)

Lorsqu'un changement s'opère, il s'accompagne pour les individus concernés d'un processus de deuil des situations antérieures (je ne me permets plus de manger du chocolat en regardant un film, par exemple). L'étape de déni, étape primaire du changement, se manifeste par des résistances au changement. Plus ces résistances sont grandes, plus les individus risquent de tomber dans des comportements tels que la rébellion ou l'abandon (démotivation, découragement). Notre défi, est de l'ordre mental : passer du concept de « changement » à celui « d'adaptation permanente » (ex : suivre une diète vs adopter de saines habitudes de vie et de saines habitudes alimentaires).

Selon Prochaska et Di Clemente (1999), le changement est un processus qui fonctionne de manière cyclique. Ainsi, le cycle de Prochaska définit en 6 étapes le changement de comportement :

Some tips for our resolutions for 2017

Here we are again. I know, some of you are saying "Already?" The holidays are over and it's time for resolutions for the New Year!

A U.S. study (University of Scranton, Journal of Clinical Psychology) reports that nearly half of all Americans (45%) made a resolution this year... but more than half will break them in the coming months. Indeed, only about 8% ever reach their goals. But why is it so difficult to keep our resolutions?

Here are a few tips to help you make 2017 a year in which you succeed in making and keeping them!

  • Don't try to change more than one behaviour at a time (and a maximum of 2-3 during a year);
  • Take time and carefully choose a "real" resolution;
  • If you really want to change a behaviour, stop and think about HOW to do it: what do you have to focus on to achieve your goals?
  • Our objectives should be "SMART":
    1. Specific (loose how many pounds/kilograms; take what specific course, etc.).
    2. Measurable (eat five servings of vegetables every day, or take a 15 minute walk, three nights/week, etc.).
    3. Attainable (stop overnight or gradually?)
    4. Realistic (lose 10 lbs in a week? Really?)
    5. Timely (reachable by June 1, 2017, for example)

Change, when it occurs is usually accompanied by a process of mourning for what had been (I can no longer eat chocolate while watching a movie, for example). Denial, or resistance, is the first stage of change. The greater the resistance, the more individuals may rebel or abandon (or become demotivated or discouraged). Our challenge is a mental one: to move from “change" to "continuous adaptation" (for example, a strict diet versus adopting a healthy lifestyle and healthy eating habits).

According to Prochaska and Di Clemente (1999), change is a cyclical process. Thus, the cycle of Prochaska outlines six stages of change: