mardi 7 décembre 2010

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l'attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)?

  • L'enfant doit présenter au moins 6 symptômes d'inattention ou 6 symptômes d'hyperactivité.
  • Les symptômes doivent persister pendant au moins 6 mois, à un degré qui est inadapté et ne correspond pas au niveau de développement de l'enfant.
  • Les symptômes ne doivent pas être explicables par une autre maladie mentale.
  • La présence des symptômes doit altérer de façon significative plusieurs sphères de la vie (sociale, scolaire, professionnelle, etc).
  • Finalement, certains symptômes doivent être présents avant l'âge de 7 ans.

Voici une liste des symptômes d'inattention :

  • Ne parvient pas à prêter attention aux détails, ou fait des fautes d'étourderie dans les devoirs scolaires, le travail ou d'autres activités.
  • A souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux.
  • Semble ne pas écouter quand on lui parle directement.
  • Ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (cela n'est pas dû à un comportement d'opposition, ni à une incapacité à comprendre les consignes).
  • A du mal à organiser ses travaux ou ses activités.
  • Évite, a en aversion, ou fait à contrecœur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison).
  • Perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (jouets, cahiers de devoirs, crayons, livres ou outils).
  • Se laisse facilement distraire par des stimuli externes.
  • A des oublis fréquents dans la vie quotidienne.

Voici une liste des symptômes d'hyperactivité/impulsivité :

  • Remue souvent les mains ou les pieds, ou se tortille sur son siège.
  • Se lève souvent en classe ou dans d'autres situations où il doit rester assis.
  • Court ou grimpe partout, dans des situations où cela est inapproprié (chez les adolescents ou les adultes, ce symptôme peut se limiter à un sentiment subjectif d'impatience motrice)
  • A du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir.
  • Est souvent « sur la brèche » ou agit souvent comme s'il était « monté sur ressorts ».
  • Parle souvent trop.

Impulsivité

  • Laisse échapper la réponse à une question qui n'est pas encore entièrement posée.
  • A du mal à attendre son tour.
  • Interrompt les autres ou impose sa présence (ex : fait irruption dans les conversations ou dans les jeux).

Si votre enfant présente plusieurs de ces symptômes, nous vous recommandons d'en parler avec votre médecin, ou de consulter un neuropsychologue.

Je présente différents symptômes du TDAH, mais je suis un adulte. Est-ce que le TDAH existe aussi chez l'adulte?

Oui. Il est possible de diagnostiquer un TDAH chez un adulte, peu importe son âge. Bien qu'avec le temps l'hyperactivité motrice semble s'estomper, les problèmes d'inattention et d'impulsivité demeurent présents à l'âge adulte. Ainsi, un diagnostic permettra à l'individu d'adapter son travail et ses habitudes de vie en conséquence. De plus, recevoir un tel diagnostic permet souvent à l'adulte de mieux se comprendre et de trouver des explications à plusieurs questionnements.

Mon enfant n'a pas de difficulté à rester calme, il ne bouge pas constamment et ne semble donc pas présenter d'hyperactivité. Est-ce qu'il peut quand même recevoir le diagnostic de TDAH?

Oui. L'hyperactivité est une composante du trouble, mais le TDAH peut se présenter sans que l'on retrouve d'hyperactivité. On parlera alors d'un trouble de déficit de l'attention sans hyperactivité. L'enfant a alors des difficulté de concentration, il est dans la lune, peut perdre ou oublier ses effets personnels, etc.

Est-ce que le TDAH est un trouble d'apprentissage?

Non, ce n'est pas un trouble d'apprentissage en soi. C'est plutôt un trouble d'ordre neurologique qui entraine des difficultés de concentration et/ou d'hyperactivité. Ces difficultés cause par ailleurs souvent des problèmes au niveau scolaire.

Comment savoir si mon enfant présente vraiment un TDAH?

La majorité des enfants présentent quelques signes d'inattention et/ou d'agitation motrice, il ne faut donc pas sauter aux conclusions trop rapidement. Ainsi, le médecin de famille est souvent en mesure de vous dire si les symptômes présents semblent être dus à un TDAH. Par ailleurs, les médecins vont souvent demander une évaluation neuropsychologique afin de bien établir son diagnostic.

Au cours d'une évaluation neuropsychologique, les parents sont rencontrés en entrevue et des questionnaires sont complétés par ces derniers ainsi que par l'enseignant principal. Le neuropsychologue passera ensuite plusieurs heures avec l'enfant afin de lui administrer différents tests neuropsychologiques permettant d'évaluer son fonctionnement.

Quand devrais-je faire évaluer mon enfant?

Selon les critères diagnostics du TDAH, il faut que les difficultés apparaissent avant l'âge de 7 ans. Bien souvent, les parents commencent à observer des signes à partir de l'âge de trois ans. Par ailleurs, un enfant qui ne présente pas d'hyperactivité sera parfois diagnostiqué plus tard.

Malgré le fait que les symptômes apparaissent souvent à un jeune âge, la majorité des enfants sont évalués et diagnostiqués une fois qu'ils ont débuté l'école, et que les résultats scolaires ne correspondent pas à ce qui est attendu. Ainsi, nous recommandons de faire évaluer votre enfant une fois qu'il est entré à l'école, et ce dès que ses symptômes vous paraissent importants et/ou que ses résultats académiques en souffrent.

Quels sont les troubles associés au TDAH?

Bien des enfants qui souffrent un TDAH présentent des difficultés scolaires. De plus, environ la moitié des enfants présenteront un comportement d'opposition face à l'autorité. Un manque d'estime de soi est aussi souvent rapporté. Finalement, il n'est pas rare de rencontrer des symptômes anxieux et/ou dépressif. Ainsi, il est important d'intervenir rapidement auprès d'un enfant qui semble présenter un TDAH, et de traiter l'ensemble des symptômes présents. Une consultation en psychothérapie est parfois nécessaire.

Mon enfant présente un diagnostic de TDAH. Doit-il absolument prendre une médication ou existe-t-il d'autres alternatives?

La médication n'est pas la seule option, bien que les recherches scientifiques suggèrent une amélioration clinique chez 50-70% des individus atteints d'un TDAH. Pour plus d'information sur les médications, nous vous recommandons le site internet suivant : attentiondeficit-info.com

Par contre, plusieurs parents ne souhaitent pas que leurs enfants reçoivent un traitement pharmacologique et miseront donc sur la mise en place de différentes stratégies compensatoires, comme le fait de s'asseoir à l'avant dans la classe, bénéficier de temps supplémentaire aux examens, utiliser rigoureusement son agenda et des aide-mémoires, etc. Plusieurs produits naturels sont aussi disponibles sur le marché et prétendent avoir un effet sur les symptômes du TDAH.

Dans tous les cas, afin de prendre une décision éclairée sur les options de traitement, il est recommandé de consulter votre médecin.

Si vous souhaitez obtenir plus de détails au sujet des services d'évaluations neuropsychologiques offerts par notre équipe, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Anne-Karine Gauthier
Neuropsychologue
Psychologues Consultants Y2

Aucun commentaire :